Collaborations Industrielles

Organismes fédérateurs de la recherche

Fibertech Lille bénéficie d’un environnement dynamique pour accompagner son effort de valorisation industrielle avec la présence de pôles de compétitivité et de centres technologiques régionaux. Ceci permet à Fibertech Lille de proposer des approches innovantes dans différents segments de marché.

Le domaine de recherche historique de Fibertech Lille est celui des télécommunications par fibre optique, dans lequel le groupe photonique du laboratoire PhLAM est investi depuis bientôt 20 ans. A ce titre, Fibertech Lille est un partenaire naturel dans les projets du domaine des télécoms pour son expertise et son savoir-faire en fibres et composants, mais également au niveau des systèmes de transmission avec la plateforme télécom de l’IRCICA.Dans le domaine des télécoms, Fibertech Lille est partenaire de plusieurs programmes collaboratifs impliquant les pôles de compétitivité « Images & Réseaux » en Région Bretagne et « Systematic » en Ile de France.

 

Fibertech Lille est un acteur français incontournable pour ses réalisations en matière de fibres et de composants clés pour la réalisation de sources de lumière ou de lasers à fibre de nouvelle génération. Fibertech Lille est impliquée dans le Projet Industriel d’avenir (PIAVE) « 4F » avec un groupe d’acteurs nationaux intégrateurs de lasers à fibre et porté par le cluster « Photonics Bretagne ».

La fibre optique spéciale est une technologie récente, qui s’est révélée générique et les domaines d’applications sont nombreux (télécoms, capteurs, sources laser, composants bio-photoniques, composants médicaux…). L’offre de service en recherche ou en développement technologique de Fibertech Lille s’exprime au travers des pôles et des centres technologiques présents en Région des Hauts de France.

Les domaines 

- Les matériaux nouveaux avec la présence des pôles de compétitivité MATIKEM, UP-TEX pour les textiles. Le centre de recherche de Vallourec à Aulnoye Aymeries, est le pôle de recherche référent au niveau mondial sur les aciers spéciaux.
- La santé et le bien-être avec le pôle NSL,   
- Les transports avec la présence du pôle de compétitivité I-TRANS et de l’institut IFSTTAR pour les transports et infrastructures ferroviaires.Le domaine de l’aéronautique est représenté par la présence de la plateforme d’innovation INDUSTRILAB à Méaulte. 

INNOCOLD à Dunkerque est un institut technologique assurant le développement des compétences et recherches autour des thématiques du froid.

Dans ces domaines couverts par ces organismes, les capteurs à fibre optique (capteur ponctuel avec les FBG ou capteur distribué avec des fibres aux effets non-linéaire contrôlés) ont un intérêt certain. Dans ce secteur d’activité, Fibertech Lille collabore avec le CEA-LIST de Saclay (Commissariat aux Energies Alternatives - Laboratoire d'Intégration de Systèmes et des technologies).

Fibertech Lille est membre du réseau Optique, Photonique et Applications Lasers (OPAL) créé dans la région Hauts-de-France par le CERLA. Fibertech Lille est également adhérent au consortium européen de promotion de la photonique européenne EPIC.

Collaborations avec les entreprises

Parmi les exemples de collaborations avec des sociétés industrielles, les télécommunications par fibre optique représentent le domaine historique de la plateforme Fibertech Lille. Dans cette thématique la région des Hauts de France accueille des acteurs de premier plan avec le Groupe Prysmian, N° 2 mondial de la fabrication de câbles à fibres optiques ou encore Nokia-Alcatel Submarine Networks (Nokia-ASN), le leader de la fabrication d’équipements de transmission télécoms sous-marins. Toujours dans le domaine des télécoms optiques on peut également citer la société Conectis, du groupe REXEL, spécialisée dans la distribution de systèmes de câblage et de réseaux informatiques et télécoms.

Dans le domaine télécom Fibertech Lille apparaît comme un laboratoire pionnier concernant l’émergence de la technologie du multiplexage spatial de signaux optiques et de la technologie appelée le SDM (Spatial Division Multiplexing). Cette thématique est inscrite dans le cadre du FUI MODAL et d’une convention de collaboration avec la société CAILabs. Les autres partenaires dans ce programme sont le Groupe Prysmian et le Groupe Nokia.

Dans le domaine des capteurs, Fibertech Lille collabore depuis 15 ans avec le CEA-LIST de Saclay (Commissariat aux Energies Alternatives CEA - Laboratoire d'Intégration de Systèmes et des technologies) sur la thématique des capteurs à réseaux de Bragg. Cette collaboration est inscrite dans le cadre d’une convention de recherche. (Le projet TowerBragg)

 

Les recherches sur les phénomènes non-linéaires et leurs études a conduit Fibertech au développement de fibres pour la réalisation de sources de lumière à spectre blanc. La mise au point de fibres à même de produire a été conduite en partenariat avec la jeune entreprise limougeaude LEUKOS et, sa gamme de produits de sources Super-continuum est désormais reconnue dans l’industrie. La poursuite de la collaboration avec LEUKOS est inscrite dans une convention de recherches.

La génération de lasers à fibre Fibertech, se distingue par ses réalisations de fibres capables de supporter la génération de faisceaux laser jusqu’alors inaccessibles avec les technologies de fibres actives actuelles. Le laboratoire commun SYLFE, s’inscrit dans un contexte de compétition internationale en recherche et développement sur les fibres optiques et les lasers de puissance. Il découle d’une coopération de longue date entre le CEA CESTA (Commissariat aux Énergies Alternatives CEA - Centre d’Etudes Scientifiques et Techniques d’Aquitaine CESTA) et l’équipe photonique du PhLAM, Fibertech Lille. Par ailleurs, la centrale Fibertech Lille est en relation avec un grand nombre d’acteurs nationaux et européens intégrateurs de solutions lasers à fibre, au travers de programmes européens ou du PIAVE 4F.

Les domaines de la bio-photonique et de la micro-fluidique

Après une première faisabilité, la société Picometrics demande une nouvelle prestation pour des micros capillaires dans le cadre de ses activités de concentration d’ADN. Un contrat est en cours de rédaction.